Les quartiers de gare du Grand Paris Express - Et si la mutation se jouait en dehors des opérations d'aménagement ?

L’analyse des mutations urbaines dans les quartiers de gare du Grand Paris Express souligne le poids de la construction de logement en dehors des opérations d’aménagement.

Le Clos d’Arsonval, rue André Bollier - Saint-Maur-des-Fossés © Anne Pétillot

Cette note porte sur les mutations résidentielles dans deux quartiers de gare du Grand Paris Express, Saint-Maur - Créteil et Champigny Centre, tous deux situés sur la ligne 15 sud, 5 ans avant l’arrivée du nouveau métro. 
La note cherche à répondre aux questions suivantes : quels logements sont produits, quelles densités, quelles typologies, avec quelles ambitions architecturales, urbaines et environnementales, par quels opérateurs et à quel prix ? En soulignant le poids de la construction de logement en dehors des opérations d’aménagement, ce sont les questions d’équilibre habitat-activités, de besoin en équipements et en espaces verts et l’animation des rez-de-chaussée qui sont posées.

La note est le fruit d’un partenariat entre la Société du Grand Paris, l’Apur et l’Ecole d’urbanisme de Paris. Elle repose sur un travail mené par des étudiants dans le cadre d’un projet de recherche de la chaire Aménager le Grand Paris qui vise à analyser l’impact du projet de transport sur l’évolution des territoires urbains de la métropole.
 

Resources

Documents to download

  • Note

    Les quartiers de gare du Grand Paris Express - Et si la mutation se jouait en dehors des opérations d'aménagement?

    Format : pdf, 11.44 MB
    Télécharger